Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
histoire-geovieljeux.over-blog.com

L’Asie du Sud et de l’Est : les enjeux de la croissance

8 Mai 2013 , Rédigé par J.-J. GUEDON Publié dans #Term. ES 2015

Introduction

Plus de la moitié des êtres humains vivent en Asie du S et de l’E. Région du monde qui a connu la plus forte croissance économique dans les années 2000 et qui est de plus en plus intégrée dans la mondialisation…

Par son potentiel de croissance, l’Asie du S et de l’E peut-elle devenir le nouveau centre du monde ? Quels défis posent cette croissance ?

I – La région la plus peuplée du monde

A – Une forte concentration des hommes

Carte p. 332

- Plus de 3.7 MM hab. 2 géants démographiques : Chine : 1.35 MM ; Inde 1.27 MM. Vitalité démographique différente : élevée au Sud (TAN = 1.3% en Inde), faible (TAN = 0.4% en Chine) ou négative (Japon) à l’Est… Inde deviendra le pays le peuplé du monde au cours du XXI e s. Forte densité de population : 140 hab. Km2 = main d’œuvre abondante et vaste marché de consommateurs potentiel.

- Forte disparité du peuplement : vallée des grands fleuves, régions littorales densément peuplées / intérieur du continent ou des Etats.

B – Une région en voie d’urbanisation

- Taux d’urbanisation inférieur à 50% (= moy mondiale) : 41% , mais presque 1 urbain sur 2 dans le monde vit en Asie du S ou de l’E. Croissance de la population urbaine très rapide (env. 2.5% / an soit plus de 40M d’urbains supplémentaires). Taux d’urbanisation très différents selon les pays : 30% en Inde, 50% en Chine, 90% au Japon.

- De nombreuses Très Grandes Villes ou mégapoles : plus de 20% des chinois vivent dans une ville de plus d’1 M d’hab. ; 50% des Coréens ou des Japonais…

Tokyo : 35 M d’hab. ; Seoul, Mumbai, Delhi ont plus de 20 M d’hab.

C – Les défis démographiques et sociaux

- Un sex ratio-déséquilibré : plus d’hommes que de femmes. En Chine 106 hommes pour 100 femmes = manquent 60 M de chinoises. A la naissance 120 garçons pour 100 filles = avortement sélectif, mortalité infantile des filles 1.5x sup. à celle des garçons.

- Une population vieillissante. Transition démographique bien avancée = TN faiblit et parfois politique antinataliste (enfant unique en Chine à la fin des années 70) = 1.5 enfant par femme en Chine et au Japon, 1 enfant à Taiwan. Finalement les + de 65 ans représentent 10% de la pop chinoise, 25% de la pop japonaise = vieillissement va devenir un problème

- La question du développement. Niveau de développement a augmenté, la Chine devrait satisfaire les objectifs du millénaire. Mais partout une part importante de la population est privée d’un niveau de vie décent, d’accès à la santé, à l’éducation = selon la Banque mondiale, 30% de la pop du Bengladesh ne dispose pas de 2$/j, 25% en Inde, 10% en Chine… Partout les inégalités s’accroissent, notamment entre villes et campagnes…

II – Un nouveau pôle de l’économie mondiale

A – Une croissance économique forte

- Des phases de croissance forte. Années 50-80 pour le Japon, années 70-2000 pour les NPI-1 (Corée du S, Taiwan, Singapour), depuis les années 90 pour la Chine et l’Inde, depuis années 2000 pour les NPI-2.

- Développement économique opéré par l’Etat. Il concentre l’épargne, organise la production : d’abord production à bas coût profitant d’une main d’œuvre abondante, puis investissement dans les secteurs de haute technologie.

- Croissance passe par la production industrielle destinée à l’exportation ou au marché intérieur. Accroissement des flux de matières premières, de produits industriels, de capitaux (notamment d’IDE des FMN étrangères).

B – Les limites de la croissance éco

- Des disparités de croissance éco importantes, des espaces inégalement intégrés dans la mondialisation. Les moteurs de la croissance demeurent le Japon et les NPI-1 (Corée du S, Taiwan, Hong Kong, Singapour), qui sont maintenant des pays développés du Nord. Chine, Inde, puissances émergentes mais qui présentent encore des traits de pays en développement…

- Espace dépendant des importations de matières premières, notamment d’hydrocarbures, du contrôle des ressources et des routes d’approvisionnement ; pays dépendants de leurs exportations et donc à la merci d’une contraction des marchés occidentaux.

- Questions sociale et environnementale demeurent un défi. Croissance génératrice de tensions sociales fortes = multiplication des conflits sociaux, notamment en Chine… Croissance éco au détriment de l’environnement = pollutions, épuisement des ressources. Région frappée par les catastrophes naturelles ou d'origine humaine.

C – Des tensions fortes malgré la prospérité

Cartes p. 338-9 : réponses aux questions

Chine-Japon : partenaires économiques.

- 1. Le principal partenaire commercial du Japon est la Chine, 2. Le principal partenaire de la Chine est le Japon ; 2. Avec l’Asie or puis l’Asie du S-E ; 3. Asie du S (Pakistan – Bengladesh) ; 4. Oui…

Chine - Japon : rivalité géopolitique (cf cours sur la Chine et le monde depuis 1919)

- 1. Des conflits liés à l’héritage historique (domination occidentale en Chine, invasion japonaise), à la présence américaine, aux rivalités sur les ZEE ; malgré projet d’intégration ASEAN+3 (Chine, Corée du S et Japon) ; 2. Par des alliances stratégiques avec des Etats (= bases navales sur routes maritimes, alliances militaires) ; intervention avec l’ONU ; occupation de territoires (îles) ; 3. Japon « coincé » entre Russie et Chine, dépend protection des E-U.

CCL : Asie du S et E pas encore centre du monde : trop de défis à surmonter par les Etats et trop de tensions

Le centre de gravité économique du monde revient en Asie

Le centre de gravité économique du monde revient en Asie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article