Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
histoire-geovieljeux.over-blog.com

Etats, frontières et mondialisation

30 Mai 2013 , Rédigé par J.-J. GUEDON Publié dans #Term. ES 2015

La mondialisation limite-t-elle la souveraineté des Etats et réduit-elle le rôle des frontières ?

I - des frontières effacées, des Etats dépassés ?

Diapos

A - Interdépendance économique des Etats du monde

- Multiplication des échanges économiques, des investissements financiers des FMN

- Idéologie libérale encouragée par les institutions internationales prône l'ouverture des marchés à la concurrence, la suppression des barrières douanières ; multiplication des unions économiques (UE), zones de libre-échange (ALENA), des Associations de coopération et de discussion, des sommets informels, des Etats membres de l’OMC.

- Espaces transfrontaliers, espaces moteurs de la mondialisation : E-U/Mexique (cf cours sur espaces et pôles de la mondialisation), E-U/Canada.

B - le progrès technologique accroit la circulation de l’information et l’uniformisation culturelle (Cf cours processus et acteurs de la mondialisation)

- Généralisation des nouveaux moyens de communication (internet, téléphonie mobile). Des réseaux d’échanges de l’information étendus au monde entier (réseau facebook) grâce aux NTIC ; peu d’Etats capables de limiter la circulation de l’information…

- Perte de la spécificité culturelle des Etats au profit d’une culture mondialisée ( ?)

C - Des Etats dépassés ?

Repère B p. 180 et diapo

- Par la multiplication des acteurs : Organisations internationales, organisations éco régionales, ONG, FMN…

- Des espaces, des pôles mondialisés en réseaux pouvant s’affranchir des Etats-nations = par ex. les métropoles

- Des acteurs économiques fonctionnant aussi en réseaux (FMN, banques) qui agissent sans que les Etats puissent influencer leurs décisions (placements spéculatifs, délocalisations) …

- Des Etats qui ont perdu une partie de leur pouvoir régalien : émission de la monnaie, contrôle de leur frontière : Etats de l’UE ; contrôle de leurs finances publiques : Etats endettés.

Etats défaillants = incapacité à lutter contre la criminalité, la corruption. Etats incapables de protéger leur population, en retard de développement, subissant la mondialisation.

- En réaction à la mondialisation = émergence de revendications identitaires, régionales qui fragilisent l’unité des Etats

II – Des Etats réaffirmés, des frontières déplacées

A - Des Etats de plus en plus nombreux, des enjeux géopolitiques et géoéconomiques majeurs, des tensions parfois en cours de règlement

Carte p. 178

- Fin de la Guerre froide = multiplication des Etats et territoires autonomes. Mondialisation encourage le processus en développant les sentiments nationaux, en encourageant la fragmentation des Etats (Soudan), en permettant l’enrichissement des micro-Etats (paradis fiscaux, zones franches)

- Mondialisation accroit les inégalités, le sentiment de domination = crispation de certains Etats sur leurs frontières, leur culture. Crispations accentuées par les rivalités pour la possession des ressources (Asie orientale), de certains territoires, ou l’accès au marché mondial (Exemple du Sud-Soudan : doc. 2 p. 181).

- Ouverture économique suppose le règlement des litiges frontaliers : Etats Europe de l’Est avec entrée dans UE ; Chine/inde

B- Les Etats gardent un rôle économique important (Cf cours sur les acteurs de la mondialisation)

Diapo

- Par leurs politiques fiscale, sociale, environnementale … Rôle accru en temps de crise pour réduire les effets de la crise, pour réguler la finance, la logique capitaliste des FMN…

- Action d’autant plus efficace qu’elle se mène à une échelle plus grande (UE, G20)

C - La question de l’immigration traduit le rôle conservé des frontières (Cf cours sur espaces et pôles de la mondialisation)

Texte 3 p. 181.

- Tensions géopolitiques et surtout migrations humaines à l’origine de la fermeture de frontières (40 000 km de frontières fermées). Causes : inégalités N/S génèrent, tensions sociales liées aux crises éco, tensions politiques ou idéologiques.

- Frontières de plus en plus marquées (murs, électroniques –smart border), frontières déplacées (France dans l’ espace schengen), importance renforcée par divers trafics illégaux

Conclusion

Frontières et Etats gardent un rôle majeur dans la mondialisation. Le rôle des Etats est certes modifié, les frontières sont souvent déplacées, mais le monde reste fragmenté…

Etats, frontières et mondialisation

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article