Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
histoire-geovieljeux.over-blog.com

Seconde : la forêt amazonienne au Brésil (activité en distanciel)

30 Novembre 2020 , Rédigé par GUEDON Jean - Jacques Publié dans #Cours Seconde

Seconde : la forêt amazonienne au Brésil (activité en distanciel)

Activité en distanciel 2020 : la forêt amazonienne au Brésil

 

1) Regardez cette vidéo, Dessous des cartes, l’Amazonie, le poumon de la planète, Arte. Par exemple surhttps://www.dailymotion.com/video/x6lauub ou ailleurs.

 

Répondez aux questions :

1) Présentez rapidement l’Amazonie et l’Amazone

2) Pourquoi peut-on dire que c’est une « réserve de biodiversité unique » ? 

3) Quel est le pourcentage de la forêt détruite ?

4) Quelles sont les raisons de la déforestation ?

 

 

2) Faire un croquis à partir d’un texte, un article de journal.

Le poumon vert de la planète à la rescousse de l'économie brésilienne

 Par Christopher Dembik, La Tribune, 08/07/2014 ; https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140707trib000838811/mardi-le-poumon-vert-de-la-planete-a-la-rescousse-de-l-economie-bresilienne.html   

L'exploitation de l'Amazonie a fortement contribué à la croissance brésilienne sous la présidence Lula. Aujourd'hui, le pays en paie le prix environnemental.

Croissance en berne, au mieux de 1% cette année, montée des tensions sociales, la tentation est grande pour le Brésil de rentabiliser au maximum les 5 550 000 km2 de forêt tropicale qu'il possède. Depuis les années 2000, l'exploitation intensive de l'Amazonie a permis de contribuer significativement au PIB national. L'émergence progressive au sein de la société brésilienne d'une conscience écologiquesoulève toutefois peu d'espoirs à propos de la préservation à court et moyen terme de ce poumon vert de la planète tant les enjeux économiques sont importants.

 

Panorama de l'économie amazonienne

Dans l'imaginaire collectif brésilien, l'Amazonie est perçue comme une nouvelle frontière économique, à l'instar de ce qu'a pu être l'Ouest américain au 19ème siècle. Cette perception, comme souvent, est entretenue par la culture populaire. Ainsi, le film « Bye, Bye Brasil » (1980) vante les opportunités de cette « terre promise » et a participé aux vagues d'immigration des classes les plus défavorisées (du Nordeste) vers cette région. Trente-quatre ans après cette œuvre cinématographique, l'Amazonie fait moins rêver. En revanche, elle a été pleinement intégrée à la machine économique brésilienne.

 

Ainsi, l'Amazonie est divisée en cinq secteurs d'activité principaux :

  • L'agriculture, concentrée autour de l'élevage et des matières premières agricoles destinées à l'exportation vers l'Asie.
  • L'exploitation du bois, dont 80% de la production se fait de manière illégale.
  • L'industrie minière, qui est le cœur historique de l'économie de la région.
  • L'économie de la biomasse, avec le développement, sous l'effet d'incitations gouvernementales, des biocarburants à partir du soja et de la canne à sucre.
  • L'énergie hydraulique, avec le projet de barrage de Belo Monte qui devrait être le troisième plus grand barrage du monde en termes de production énergétique.

 

La face cachée des années Lula (Président du Brésil entre 2003 et 2011)

En fait, l'exploitation économique de la forêt tropicale remonte aux années 70 mais son intensification et la mise en oeuvre de grands travaux d'infrastructure autour des artères de la transamazonienne et de l'Inter-océanique, reliant le Brésil au Pérou, coïncident avec les années Lula. La priorité affichée par l'ancien président était alors de lutter contre l'extrême pauvreté (du Nordeste) et de réduire les inégalités de revenu, un pari réussi, mais qui impliquait de maintenir un rythme de croissance soutenu sur la période.

Dans cette perspective, l'Amazonie était inévitablement un rouage essentiel de la dynamique économique brésilienne, allant jusqu'à participer, de nos jours, à hauteur de 8% au PIB national. C'est effectivement moins que les poumons économiques que sont Sao Paulo et Rio de Janeiro mais le potentiel de croissance est plus élevé avec, sur la période 2002 - 2011, une explosion du PIB amazonien de l'ordre de 77%.

Le renforcement significatif à partir de 2004 des relations commerciales entre le Brésil et la Chine a marqué une accélération de l'exploitation de l'Amazonie pour répondre à l'appétit de l'Empire du Milieu, sur des créneaux aussi divers que l'éthanol ou la culture du soja. Ainsi, la région exporte près de 50% du soja, de la canne à sucre et du café brésiliens, essentiellement vers l'Asie de l'Est.

En dépit d'une posture sur la scène internationale favorable à la préservation de la biodiversité amazonienne, le Brésil n'est pas disposé à sacrifier le potentiel économique amazonien. (…) Sans surprise.

 

Consigne :

 

Lisez attentivement le texte. Vous devez prendre les éléments soulignés du texte, les classer, éventuellement les reformuler, afin de construire la légende du croquis : le Brésil entre développement économique et protection de la forêt amazonienne. Les parties de la légende sont données.

 

I – Le Brésil, un pays aux inégalités de richesse et de développement importantes …

 

                  -

                  -

                  - migration des populations pauvres vers la forêt amazonienne

 

II - … Qui sacrifie son milieu forestier…

                  -

III - … Pour assurer sa croissance économique et réduire sa pauvreté

 

                  - L’Amazonie, une nouvelle frontière économique

                  -

                  -

                  -

                  -

                  -

 

Recopiez la légende sur une feuille, choisissez des figurés et réalisez le croquis en vous aidant des cartes pages 45, 46 et 110. Attention sur la carte des pages 45 et 46, les limites de la forêt amazonienne dépasse largement les frontières du Brésil.

 

Seconde : la forêt amazonienne au Brésil (activité en distanciel)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article