Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
histoire-geovieljeux.over-blog.com

Etude de cas : Manger .... (V. 2015)

21 Septembre 2015 , Rédigé par GUEDON Jean - Jacques Publié dans #Hist-Géo Seconde

MANGER … Les enjeux d’une alimentation suffisante, diversifiée et saine


Faim au Sud, malbouffe au Nord… Alors que dans les pays riches, les crises sanitaires se répètent et que de plus en plus de personnes sont touchées par l’obésité, au Sud, 800 millions d’habitants, dont les trois quarts sont des petits paysans pauvres, souffrent de sous-alimentation. La planète alimentaire ne tourne visiblement pas rond. Comment en est-on arrivé là ?

--------------------------------

Vous devez rédiger un article pour le journal local présentant la situation alimentaire de la population mondiale et les limites de l’agriculture moderne. Vous êtes libres pour ce qui concerne le choix et la forme de votre argumentation (texte, graphique, schéma, croquis/carte…) à partir du moment où il s’agit d’une production originale et personnelle.  

------------------------------

- NIVEAU DE DIFFICULTE 1

Vous êtes totalement libres. La problématique de votre travail est : quels défis l’humanité va-t-elle devoir relever pour créer une agriculture durable ?

 

- NIVEAU DE DIFFICULTE 2

Vous suivez la consigne, notamment les grands axes qu’elle donne.

Consigne : à partir des documents montrez que de nombreux défis doivent être relevés pour développer un modèle d’agriculture durable ? 3 grands axes de réflexion

- Une agriculture durable doit d’abord faire en sorte que l’environnement reste vivable.

-Puis elle doit  subvenir aux besoins alimentaires de tous les hommes.

-Enfin, elle doit créer un modèle économique viable permettant aux agriculteurs de vivre de leur travail.

 

- NIVEAU DE DIFFICULTE 3

Des questions vous permettent de mieux cerner l’intérêt des documents. Vous classez les informations dans les grands axes de la consigne du niveau 2.

Doc 1 : Définissez le terme agriculture productiviste. Comment expliquer le fait que la majorité des personnes souffrant de sous-nutrition sont des petits paysans ?

Doc 2 : Définissez agriculture intensive, agriculture extensive et agriculture vivrière (aidez-vous de votre livre). Quelles sont les causes de l’augmentation des prix agricoles à partir de 2006 ?

Doc. 3 : Quelles sont les régions d’agriculture productiviste ou intensive dans le monde ? Quelles sont les régions d’agriculture commerciale, c’est-à-dire destinée à l’exportation ?

Doc. 4, doc. 10 : Quelles en sont les conséquences du développement de l’agriculture intensive pour les sols et les eaux ?

Doc. 5 et 1 : comment a évolué la consommation de viande dans le monde ? Quelles en sont conséquences environnementales et économiques ?

Document 6, 7 et 10, 12 : Quelles en sont les conséquences du développement de l’agriculture productiviste pour la santé humaine ? 

Doc. 10 : Film. Comment s’est fait le passage à une agriculture productiviste en France ? Quelles en sont les conséquences pour la condition animale ?

Doc. 1, doc.8 : Comparez les habitudes alimentaires des habitants de ces deux pays.

Comment le développement des échanges agricoles modifie-t-il les habitudes alimentaires dans de nombreux pays du monde ?

Doc. 1, 9 et 10 : Quelles sont les conséquences sociales du développement de l’agriculture intensive en France, en Inde ?

Doc. 11 : Quelle est la part de l’agriculture dans les émissions de gaz à effet de serre en France ? Comment l’expliquer ?

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Suivez les liens pour voir le film ou en savoir plus et reportez-vous au diaporama

Doc. 1 : Alternatives Internationales, 17, octobre 2004

« Alors que dans les pays riches, les crises sanitaires se répètent et que de plus en plus de personnes sont touchées par l’obésité, au Sud, 841 millions d’habitants, dont les trois quarts sont des petits paysans pauvres, souffrent de sous-alimentation. La planète alimentaire ne tourne visiblement pas rond.

Comment en est-on arrivé là ? La situation actuelle révèle les dérives d’une agriculture productiviste dont le développement a d’abord été encouragé par les pays du Nord afin d’assurer leur sécurité alimentaire. (…) Mais cette course à l’élévation des rendements et de la productivité s’est alors poursuivie, provoquant l’apparition d’excédents croissants. Les Etats-Unis et les pays d’Europe de l’Ouest sont ainsi devenus exportateurs et se sont trouvés en concurrence (…). Des subventions à l’exportation permettent à leurs produits d’entrer dans les pays en développement à des prix plus faibles que la production locale. (…) Au Mexique, le maïs américain a conquis le tiers du marché national. Depuis l’Accord de libre-échange avec les Etats-Unis en 1994, le prix du maïs sur le marché local a chuté de 70%, provoquant la ruine de 3 millions de familles paysannes.

(…) La concurrence des importations n’explique pas tout. En Amérique du sud, le développement de grandes exploitations mécanisées, souvent tournées vers l’exportation, s’est réalisé au détriment de la sécurité alimentaire de la population. Au Brésil cohabitent ainsi grands propriétaires fonciers à la tête de fazendas s’étendant sur des milliers d’hectares et un prolétariat rural qui ne dispose pas d’un revenu suffisant pour satisfaire  ses besoins alimentaires. Dans ce pays, le 5ème exportateur mondial de produits agricoles, 10% de la population ne mange toujours pas à sa faim. (…) Le modèle agro-exportateur a aussi des conséquences désastreuses au Nord. Les aides, liées au niveau de la production, ont privilégié les plus gros agriculteurs, encourageant le mouvement de concentration. Le nombre d’exploitations agricoles en France est passé de 1 016 000 en 1988 à (515 000 en 2014).

(…) L’ouverture des marchés et le développement des importations modifient en outre les modes de consommation alimentaires, consolidant l’implantation de nouvelles filières commerciales. En Afrique de l’Ouest, les cubes de bouillon Maggi ont évincé des marchés de condiments locaux. Ces changements ont globalement favorisé les aliments d’origine animale ou les matières grasses. Dans les pays en développement, la consommation de viandes blanches s’accroît et la consommation de légumineuses locales (haricot,  lentilles, pois chiche, etc…) diminue alors qu’un même territoire peut alimenter une population deux fois plus nombreuse si le modèle alimentaire est fondé sur des protéines végétales plutôt qu’animales. En Afrique de l’Ouest, surtout en ville, le pain s’est progressivement substitué aux produits à base de mil ou de sorgho, rendant cette région où le blé ne pousse pas, de plus en plus dépendante des importations. Les habitudes alimentaires tendent ainsi à s’effacer au profit d’une alimentation standardisée parfois moins riche que les produits traditionnels ».

Doc. 2. Agriculture, nouvelle donne, Dessous des cartes, Arte 2008 (Film).

Doc. 3. Carte pages 60-61 de votre livre

Doc. 4.  Nourrir 9 milliards d’individus ! Science et vie Hors-série, 2008

«L’avenir des terres agricoles dépend pour beaucoup de la façon dont elles sont exploitées : des pratiques inadaptées ou trop intensives stérilisent les sols, d’abord provisoirement, puis parfois de façon irréversible. Le phénomène est particulièrement inquiétant dans les zones arides, où il prend le nom de désertification. Un cercle vicieux qui voit la végétation se raréfier, le sol s’assécher et s’appauvrir, et, au final, le vent et les pluies emmener la couche de terre fertile pour laisser exposés la roche ou le sable. La désertification, selon l’ONU, met en péril un tiers des terres émergées, et pour l’instant, elle continue sa progression. Même dans les pays tempérés, l’érosion augmente menaçant de faire encore baisser la quantité des terres fertiles disponibles. C’est pourquoi les compteurs sur lesquels la majorité des agronomes ont les yeux rivés sont ceux des rendements agricoles obtenus sur les différents continents. D’eux dépend la vitesse à laquelle le paquebot va progresser, donc sa capacité à suivre l’envolée démographique. Ainsi dans les régions où les rendements sont les plus faibles, ils devront être multipliés par trois ou quatre. Or depuis une quinzaine d’années, malgré tous les efforts, ces rendements n’augmentent plus. (…) Tout se passe comme si notre paquebot avait commencé à se convertir, il y a un demi-siècle, à un nouveau « carburant » ultraperformant, fait d’un mélange de trois ingrédients : variétés nouvelles, agrochimie et irrigation. Partout ont été mis en œuvre ce cocktail, les rendements ont au moins doublé ! Le hic, c’est que non seulement, ce nouveau carburant endommage le moteur (pollution, épuisement des sols, destruction des forêts), mais qu’en plus il va se raréfier (eau, terres fertiles, biodiversité…) ». 

Doc. 5. Diapos : la consommation de viandes et ses conséquences

Doc. 6. Diapo : le surpoids et l’obésité dans le monde (carte)

Doc. 7. Diapos : la sous nutrition dans le monde (graphique, carte)

Doc. 8. Diapo : manger aux Etats-Unis et au Mali, photographies de Peter Menzel. Suivez le lien.

Doc. 9. Diapo : suicides de paysans en France et en Inde.

Doc. 10. Film : Vu du Ciel, 6 milliards d’hommes à nourrir, France 2, 2007. Regardez les 57 premières minutes. https://www.youtube.com/watch?v=BSM24RgZuWM ou autre lien sur internet.

Doc. 11. Diapo : L’agriculture et les émissions de gaz à effet de serre en France (source ademe).

Doc.12. Diapo : les scandales alimentaires (article du Figaro)

 

Capacités évaluées :

25- Rédiger un récit argumenté ……………………………………………………………………………………..

26- Réaliser un croquis ou un schéma en géographie …………………………………………………………

27- Organiser des informations pour réaliser un schéma ……………………………………………………..

3 - Maîtriser des méthodes de travail personnel

34- Faire des recherches personnelles ……..……… ; 35- Utiliser les TIC de façon critique : ………………

4 - Maîtriser les règles d'écriture

41- Respecter les règles de grammaire et d'orthographe  …………….. ; 42- Construire un texte compréhensible …………….. ; 43- Rendre une copie rédigée soigneusement ……………….

Doc. 6

Doc. 6

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article